La Sole
soleRecords enregistrés par la FFPM
SOLE COMMUNE (Solea solea) - Poids : 1.335 Kgs  
Par : Bertrand  BESSE ( - )
Type de Pêche : BORD DE MER - Région : (POITOU CHARENTES)
Péché le : 18/10/1993 - Lieu : Meschers - Classe de ligne : 16 Lbs
SOLE COMMUNE (Solea solea) - Poids : 1.775 Kgs  
Par : Éric  MRISSAL ( - )
Type de Pêche : BORD DE MER - Région : (POITOU CHARENTES)
Péché le : 10/10/1988 - Lieu : Île de Ré - Classe de ligne : A.T.

Nom scientifique : Solea solea
Famille : Soléidés
Autres noms : Sole franche
Poids maximum : 3 kg (0,7 kg en moyenne)
Taille maximale : 60 cm
Durée de vie : 20 ans environ
Période de frai : Avril à Juin
Ponte : 130 000 oeufs pélagiques environ



Taille légale à respecter 24 cm

Espèce menacée
Mer du Nord, Manche et Atlantique Nord



La sole commune fait partie de la famille des soléidés qui compte quelques 90 espèces dont la petite sole jaune ( Buglossidium luteum), la sole perdrix (Microchirus variegatus) et la sole-pole (Solea lascaris).
Ce sont des poissons plats droitiers ayant pour caractéristiques communes, des extrémités (queue et tête) de formes arrondis, un maxillaire supérieur trés en avant par rapport à celui inférieur. Situés sur la face aveugles, la bouche et les narines sont ornés de papilles sensorielles trés fines.
La sole commune a un corp trés comprimé, ovale et porte une longue dorsale, mais de faible hauteur, qui s'étire depuis l'avant de l'oeil supérieur jusqu'à la queue et qui s'oppose à l'anale de longueur presque identique. Elle a le ventre blanchatre et le dos brun marqué de taches sombres. Sur la face aveugle, les narines sont de petites tailles et sont trés écartées. La nageoire pectorale de la face aveugle compte 9 ou 10 rayons mous et est presque aussi longue que  celle située sur l'autre face dite oculée.
 


 Implantation


La sole commune est implantée du sud de la Suède, de la Norvège et autours des iles britaniques jusqu'au niveau du Maroc et sur les côtes de la Méditerranée où elle est néanmoins moins nombreuse

 Mode de vie


Ce poisson  aime le littoral et ses fonds sableux et se tient dans les fonds de 10 à un peu plus de 100 mètres. Dans la journée, elle reste enfouie et attendra le soir pour chercher sa nourriture. Vers et mollusques composent le menu de la sole qui, à l'occasion, ne dédaigne pas l'équille.

Si l'été elle vient faire quelques excurssions dans les estuaires, la sole rejoindra les eaux profondes dés l'hivers.

La sole, qui atteint sa maturité sexuelle entre 3 et 5 ans, se reproduit à des périodes différentes selon les régions, dans les zones littorales, par 40 à 50m de fond à une température comprise entre 6 et 12°C. Ainsi si le frai intervient généralement d'avril à juin, en Méditerranée il se produit dés le mois de février. La femelle, selon sa taille, dépose 130.000 oeufs (parfois bien plus pour les plus beaux poissons) qui font 3 ou 4 mm.

La solette, qui ressemble à un poisson normal à la naissance, subit de profondes transformations dés le 2eme mois de sa vie. La bouche, les yeux, les organes sensoriels font petit à petit la sole, poisson plat.

 Pêche


La sole est un poisson apprécié. Elle est pêchée au chalut et à la senne coulissante.

Vous pouvez la pêcher à la calée, à la palangrotte, à la pêche à soutenir ou à la tirette.
Il vous faudra utiliser un hameçon taille 8 à 2, à longue tige. La chaire de coquillage lui conviendra parfaitement et pour les plus gros sujets, lançon ou calamar feront parfaitement l'affaire.



Informations supplémentaires